Les élèves du Lycée français de Djibouti se rendent quotidiennement à la piscine, certains avec entrain et d’autres moins. Il est pourtant important de remarquer la chance que ces élèves ont de bénéficier d’une piscine de 25 mètres à 5 minutes à pied de leurs salles de classe.

Le LFD a en effet passé un accord avec la base militaire du 5ème RIAOM et peut ainsi utiliser ses infrastructures tous les jours de 9h à 11h et de 16h à 18h. La plupart des classes, des CM1 à la terminale, ont un cycle de 10 séances de natation. Il est bon de rappeler que cette activité fait partie intégrante du cours d’EPS comme prévu par les programmes, par conséquent elle est obligatoire pour tous.

L’objectif principal est bien sûr l’acquisition du « Savoir Nager », dès le primaire. C’est une question de sécurité : il est vital d’être capable de se maintenir à la surface dans le cas d’une chute d’un bateau par exemple, de rejoindre un bord proche et de sortir de l’eau. A cette fin, les élèves, primaires, collégiens, lycéens développeront tout au long de leur scolarité leur habiletés motrices (propulsion, équilibre, respiration) ainsi que leurs connaissances liées à l’activité (technique, sécurité, hygiène…). Alors que les bases de la technique seront progressivement maîtrisées, on s’intéressera davantage à la gestion de l’effort et à la performance : nager longtemps, natation de vitesse, sauvetage. 

La qualité des apprentissages dépend grandement des conditions de pratique. Ici, elles sont remarquables : 

  • • La fréquentation limitée de la piscine, avec des créneaux natation bloqués pour Kessel.
  • • Du matériel pédagogique (frites, planches, anneaux…) varié et de qualité. 
  • • Un encadrement par des professeurs d’EPS aux connaissances pointues en natation pour le secondaire, des professeurs des écoles compétents et des parents accompagnateurs agréés par un conseiller pédagogique pour le primaire. 
  • • Et toujours, dans le respect des normes d’enseignement de la natation scolaire, sous la surveillance d’un Maître-nageur-sauveteur certifié et à jour de ses diplômes. 

Le MNS a plusieurs missions :

- Il s’assure que la piscine est prête à accueillir les élèves en toute sécurité (test de la qualité de l’eau, matériel de secourisme) et avec le matériel pédagogique prévu (aménagement de la piscine avec des tapis, cage, lignes d’eau…). 

- Il fait respecter le règlement intérieur de la piscine.

- Il met en œuvre le Plan d’Organisation de la Surveillance et des Secours. 

Etant pris à 100% par ces taches, il est impossible et même interdit au MNS de participer activement à l’enseignement de la natation pendant qu’il surveille. En revanche, étant spécialiste de la discipline rien ne lui interdit de donner des conseils, avis, idées aux professeurs quand ceux-ci le demandent.  Le LFD propose également aux élèves de venir nager en dehors du cadre scolaire, tous les mardis  après midi, avec l’Association Sportive et Socio-Culturelle. On y pratique la natation sous un angle différent (nage avec palmes, apnée…)  pour le plaisir de découvrir.

Enfin, je rappelle que l’ensemble des personnels du LFD, enseignants et non-enseignants peuvent aller à la piscine eux-aussi. Pas besoin de savoir nager, on peut venir apprendre, discuter, se perfectionner. Il faut pour cela un badge délivré par l’administration du LFD. Cela ce passe les mardis soir, de 18h à 19h à la piscine du 5ème  RIAOM, et c’est gratuit.

A bientôt à la piscine !

 

Maître nageur sauveteur