PS1 Les sciences physiques et chimiques sont enseignées de la sixième à la seconde et se poursuivent encore en 1ère pour les élèves de la série L et jusqu’en Terminale pour les élèves de la série S. Certains élèves passionnés peuvent encore approfondir leurs acquis en développant encore davantage les méthodes de recherches scientifiques pour la spécialité physique-chimie en terminale.
En physique-chimie, l’accent est mis sur les expériences. Une épreuve expérimentale d’une heure est d’ailleurs à préparer pour le baccalauréat. Les élèves développent donc tout un ensemble de compétences liées à la démarche de recherche expérimentale. De nombreuses séances sont mises en place dans nos laboratoires pour que les élèves puissent rechercher, traiter l’information, proposer des protocoles d’expériences, les mettre en place et les analyser. Ils disposent pour cela de salles spécialisées équipées de matériels adaptés : un laboratoire de physique est particulièrement équipé en expériences assistées par ordinateurs (ExAO) : analyses de mouvements (vidéos, acquisitions et mesures par des interfaces ExAO, caméras rapides, bancs d’optique… L’autre laboratoire dispose aussi de paillasses et de hottes permettant de réaliser des expériences de chimie (synthèses, chromatographies…). C’est souvent en demi-groupe que les élèves dès la sixième peuvent donc faire ces expériences à l’aide du matériel adapté. PS2
PS3

En parallèle à ces enseignements, d’autres projets demandent encore davantage d’autonomie aux élèves : modules d’enseignements d’exploration en seconde « science et laboratoire » et « mesures pratiques et scientifique » en lien avec les SVT ainsi que les TPE en 1ère.  Ces enseignements permettent de traiter aussi des problématiques comme l’énergie ou l’eau d’un point de vue plus  local et spécifique à Djibouti. Ils stimulent la curiosité des élèves. Certains peuvent aussi participer à des ateliers libres comme la création d’un jardin biologique ou l’astronomie et l’astrophotographie grâce aux télescopes dont dispose le lycée.

L’ensemble de ces activités sont communiquées en ligne par le biais de nombreux sites internet (physique au lycée, SISMO à l’école, astrolfdjibouti, SL ...) ou à travers un magazine créé par les élèves de l’atelier de sciences du dimanche soir.

Des ateliers périscolaires et intercycles sont aussi proposés notamment en direction du primaire afin que des élèves du secondaire puissent partager leurs savoir-faire aux plus jeunes (sténopés, fabrication de papier recyclé, astronomie…). Tous ces projets permettent de rattacher nos matières aux thèmes fédérateurs que sont le développement durable et l’éducation à la citoyenneté.

Les sciences physiques et chimiques rayonnent aussi bien au-delà du lycée avec des projets au niveau de Djibouti (fête de la science à l’Institut Français, échange avec l’Université de Djibouti), au niveau de la zone en astronomie ou au niveau mondial avec les olympiades de chimie qui permettent à certains élèves se de classer par rapport à d’autres établissements de l’AEFE. 

PS4